Cadre et objet de l'opération

Au terme du projet « BHS 2015 », la Banque de l’Habitat du Sénégal s’est engagée sur un autre horizon dénommé « BHS 2020 » avec un plan d’orientation stratégique (POS) sur la période 2016-2020. Ce plan a été mis à jour afin d’intégrer les projets d’envergure majeure que représentent, pour le Sénégal, les pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose. Le pôle Diamniadio s’étend sur 1 946 hectares et comprendra 17 000 habitations à construire dans le cadre de la première phase de 700 hectares dénommée « Germe de ville ».

Cet alignement du POS « BHS 2020 » entre en droite ligne avec la volonté des autorités publiques de promouvoir le secteur de l’habitat social.

Afin d’accompagner la mise en œuvre de ce projet, dans un contexte de forte concurrence et de réformes réglementaires, la banque souhaite consolider ses ressources à moyen et long terme afin de pouvoir faire face à la croissance de ses emplois clientèle. Tout en étant une banque universelle, la BHS souhaite rester dans son cœur de métier pour perpétuer son expertise et son savoir-faire dans le financement de l’accès à la propriété qui est un des défis majeurs des pays de la zone UEMOA.

C’est dans cette dynamique que l’Assemblée Générale Ordinaire de la BHS a donné l’autorisation pour une levée de fonds par l’émission d’un emprunt obligataire par appel public à l’épargne, de type « Diaspora bonds », d’un montant maximum de 30 milliards de Fcfa.

L’objectif de cette opération est de permettre à la BHS de lever des ressources longues sur le marché financier afin de renforcer ses moyens pour répondre aux demandes de financement de la clientèle, soutenir la commercialisation des logements déjà réalisés et les investissements prévus dans son plan stratégique (pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose, financement des promoteurs immobiliers et des projets immobiliers des clients de la banque…).